Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

dimanche 11 janvier 2015

C'est quoi cette nouvelle de merde ?


Pascal CANDIA est né à Belfort le 23 septembre 1968.
Il a commencé à écrire très jeune, influencé par des auteurs comme Frédéric DARD et Joël HOUSSIN, ses maîtres à penser, à inspirer.

C’est son amour pour SAN-ANTONIO qui l’a fait rejoindre l’association des amis de San-Antonio. C’est là que je l’ai connu, la première fois c’était à Lucelle chez Gérard et Sandrine Kaufmann. J’avais acheté ses bouquin, la trilogie Sinclair…

Son premier livre, Argenteuil, c’était un accident, édité chez Valhermeil connaitra un franc succès. L’éditeur lui passe alors commande d’un second opus, Chef d’œuvres meurtriers, puis un troisième Danse avec les flics, et pour sa sortie, Pascal fera le lancement au musée San-Antonio, hommage du disciple au maitre.

C’est ensuite chez Devilliers (Éditions Sirus) qu’il signe le premier opus de la collection Régio-police, Au-delà du périph. Toujours chez le même éditeur il signe deux épisode de Blade les lions ailés de Janthor, le secret des lions ailés, numéros 205 et 206.
Pascal a aussi écrit un épisode de Kira B, toujours chez le même éditeur, Crisis. Puis le boucher du Capitole, un polar historique, avec un nouvel héros, Titus balais, une nouvelle collection qui naissait aux éditions Marabout.
La collection ne verra pas le jour…
Elle ne verra pas le jour parce que notre bon Pascal est décédé, son cœur a lâché.
Cela c’est passé fin juillet 2014, il y a pas loin de six mois… Il n’avait pas 47 ans, pas un âge pour canner, même si je suis d’accord qu’il n’y a pas d’âge pour aller voir la faucheuse.
L'association perd un membre, un ami, un auteur...
Repose en paix l’ami.
« Tu ne vas pas mourir, avec tout ce monde qui t’aime »San-Antonio
compteur pour blog