Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

samedi 22 novembre 2014

Ben faut voir...hein ? Un faux San-Antonio signé Daniel Durand

Mesdames, messieurs les jurés,



Je viens plaider ce jour dans la cour du tribunal international de l'Oeuvre Dard pour vous présenter un malfaisant, un plagiaire, un usurpateur : Daniel DURAND

Ce sacripant a osé commettre un crime de lèche-majesté...
Écrire un faux SAN-ANTONIO !!!
Ah ! le vil, l'ignoble que voilà ! Blasphémer la sainte oraison de Bérurier...
Ben faut voir, hein ? Tel est le titre du brûlot...
Quand même, messieurs les jurés, vous rendez-vous compte ?
Écrire un FAUX  San-Antonio ?
Est-ce que moi j'écris une fausse évangile selon sainte Clara ?
Ha cré nom dé Diou, un faux San-Antonio...
Mon cœur va lâcher.
La douane, oui, la douane et la DGCCRF que j'vais appeler !





résumé suce-seins du bouquetin :



Un liquide rendant invisible ce dont il est enduit est dérobé au chimiste qui l'a mis au point par deux petits malfrats. Ceux-ci veulent l'utiliser pour commettre des braquages en toute impunité, mais le produit est également convoité par une bande de terroristes qui, eux, y voient le moyen de commettre tout aussi impunément des attentats suicides.
San-Antonio, aidé de Béru, Pinaud et Blanc, va bien sûr mettre de l'ordre dans tout ça. 

Le prix, c'est 12 € (dont 1 € pour l'Assoce) et les frais d'envoi sous enveloppe bulle s'élèvent à 3.50 € (6.40 € pour la Suisse et la Belgique). Donc total 15.50 € (18.40 € pour les Helvètes et les Wallons)

Et son adresse :
 Daniel DURAND
4 rue Jean-Baptiste Clément
70400 HERICOURT


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

compteur pour blog