Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

dimanche 23 décembre 2012

Scoop toujours!!!

Allez ami lecteur, je vais t'offrir un joli cadeau de Noël...
Car ton reptile favori est parti à la pêche aux nymphos, aux infos, je te prie de m'excuser..
Je sais que tu es impatient :
-QUAND C'EST-Y QUE J'VAIS POUVOIR LIGOTER MON PROCHAIN SAN-ANTONIO??
Ben en mars 2013 mon poulet, ou ma poulette si tu es du genre féminin, ce qui d'ailleurs m'intéresse un peu plus. Et début mars même!
Comment, si j'ai le titre??
Pf, tu me prends pour une truffe?
Tu crois que j'ai à la pêche sans une belle gaule?
Comment je te semble bien trivial?
Surement dois-je être inspiré par les prochaines aventures du commissaire San-Antonio, écritent par le fantastique Patrice Dard...
Hein??
Je te facile le transit intestinal à tourner autour du pot et ne pas te donner le titre?
Allez parce que c'est toi et que tu as des seins sublimes..
CONTRE X
"Une enquête dans le milieu du hard, et bien plus de X, donc d'imprévu que prévu." Dixit Patrice lui-même!
Alors merci qui? 

dimanche 9 décembre 2012

l'ultime à Tom d'Francky Biloute

Est disponible en format papier, c'est pas beau ça?
Téléchargez-moi ça afin d'y commander l'bouzin avec une belle signure que Biloute il tient le stylo avec sa ... pour faire les dédicaces!!

mercredi 28 novembre 2012

l'Essayage de Pierre Creet

Pierre Creet, membre des amis de San-Antonio, sort un nouveau livre à l'approche des fête de Noël : l'Essayage, aux éditions L'APART
"Une analyse avec humour des nouveaux rites et comportements amoureux et sentimentaux"
Auteur : Pierre Creet

Format : 12X20 cm
Marque : L'Àpart - disponible mi décembre
Pagination : 144 pages
Collection : Accueil

9,90 € TTC
9782360351398
Vous pouvez commander son livre ICI

samedi 3 novembre 2012

Facebook


Facebook, vous connaissez?
Bien sur, qui ne connait pas ce réseau social..
Saviez-vous que sur cette plate-forme communautaire il y avait une page dédiée au Monde de San-Antonio?
Cette page a été crée par Éric Chabanon, qui en a maintenant confié les rennes ( ce n'est pas une fautes, c'est bientôt Noël!) au Piton, de son vrai nom Jacques Bernard.

Intermède généalogistiquement farfelu :
Jaques Bernard est en famille avec Jacques Antoine, Claude François, Jean-Pierre François, David Vincent, Gérard Philippe, Thierry Henry et tant d'autres qui à l'opposé de Juste Leblanc, qui lui n'a pas de prénoms, eux en ont deux, juste pour nous faire chier et que l'on sache jamais lequel c'est des deux!

Bref le Piton s'occupe de cette page depuis un bon moment et la fait vivre, et pas qu'un peu mon n'veu, car il en fournit des trucs et des machins sur cette page, cela passe de l'éphéméride, à des dessins humoristiques, aux articles du blog, des infos, des gag, en passant bien sur par sa revue de presse de folie, souvenez -vous, ou bien fouillez dans les archives du blog, on en a déjà causé!

Dans la revue de presse, vous trouverez de tout, il ramasse et redistribue, mais n'écrème pas, à vous de faire le tri. On est pas obligé de tout lire.
Moi par exemple, bougez pas,( j'enfile ma combinaison spéciale agent de déminage, les gants, le plastron, la cagoule intégrale), j'aime pas du tout ce qui est "people", alors je lis pas, ou peu. La combinaison c'est que je me méfie du "people", c'est instable de la vrai saloperie, la dernière fois que je l'ai manié, ça m'a pété à la gueule, alors du coup je prend mes précautions...

Bref, si comme deux français sur trois (chiffre que je viens d'inventer) vous êtes sur facebook, n'hésitez pas une seule seconde à vous inscrire à la page du Monde de San-Antonio!
LE MONDE DE SAN-ANTONIO
Illustration Éric Chabanon


jeudi 1 novembre 2012

Nord pas de Calais Tchernobyl, offrez leur un été pour respirer, un été pour rêver!



Une fois n'est pas coutume, je vais pas parler de Frédéric, de San-Antonio, de Patrice, de Joséphine, ou je ne sais quoi qui tient à l’œuvre de Frédéric Dard, quoi que...
Oui, après tout, Frédéric était un homme de coeur, et je suis sur que le topic que je suis en train de faire l'aurai touché, alors, je peux me permettre, pis c'est mon blog, en plus!

J'ai une très bonne amie qui me donne souvent des coup de main, voir des coups de pompes au cul pour me faire avancer. Aujourd'hui c'est elle qui a besoin d'un coup de main, alors, je fais appel à vous Amis de San-Antonio, j'vous explique le bouzin...

Delphine fait partie d'une association "Nord pas de Calais Tchernobyl",  qui fait chaque année une opération  : offrez leur un été pour respirer, un été pour espérer. Une famille accueille un môme de Tchernobyl pendant un mois, pendant ce mois, elle vat le nourrir, le faire rire, le faire vivre, lui faire découvrir notre vie, beaucoup mieux que la leur...
C'est déjà un lourd investissement, entre la nourriture, les affaires, les loisirs, enfin, j'vais pour expliquer combien vous coûte un môme par mois, vous le savez aussi bien que Moi.

L'an dernier Delphine à accueilli Marina, je peux vous dire que de voir le sourire, le bonheur sur la visage de cette gamine, c'est quelque chose!
Alors Delphine, Dominique son compagnon et leurs  deux petites filles Théa et Alix, aimerai beaucoup revoir  "la Fifi brindacier" d'Ukraine...
Mais pour cela, ils doivent payer, oui, stupide que cela puisse paraître, si vous désirez revoir une enfant que vous avez déjà héberger, il vous faut payer le voyage!
C'est là que j'ai besoin de vous, je vous demande pas grand chose, ceux qui le peuvent, juste un chèque de 5€ (oué, plus aussi, je rend, pas de souci ;-) ) à l'ordre de"Nord pas de Calais Tchernobyl", vous me l'envoyez  :
MOUSSE Sébastien
51 rue Georges GRIMM
76430 Saint Romain de Colbosc
Je ferai suivre à Delphine et sa famille...

Merci d'avance à tous ceux qui feront ce petit geste, pour un joli sourire...


dimanche 21 octobre 2012

« Frédéric Dard : est un vieux monsieur avec un stylo en or et une petite étoile dans les yeux »

C'est l'ami Dominique JEANNEROD qui en direct de Belfast m'a refilé l'info :  dans le N° 36 de la "Nuit blanche, le magazine du livre de 1989, pages 50 à 53, il y a un bel article sur Frédéric Dard, merci Dominique!




Vous pouvez consultez l'article en ligne ICI

jeudi 11 octobre 2012

La lettre de Dunkerque

La lettre de Dunkerque..Heu, je chiosis le K, ça vaut dit point au scrabble, si j'arrive à caser ça sur mot compte triple...
Oui, je sais je déconne, comme d'habitude.
Sinon vous avez pas comme la légère impression que cette association, notre association, l'association ( j'l'ai casé trois fois, Thierry Gautier  est en syncope) des Amis de San-Antonio ne serai pas un vivier de talent dans le litteraire..Heu et un peu le dessin et la peinture, merci...
Non sans rire, encore un!!!
Ludovic Bertin, membre du CR, un des pauv'gars que je fais souffrir dans mes articles du MSA, il y fait office de correcteur, ayez pitié de lui ( ET AUSSI GAGNANT DU CONCOURS DES REBUS!!!)
Bref après la lettre à Élise que Clayderman nous a massacré pendant des années au clavier, voici la Lettre de Dunkerque, qui nous sera surement plus agréable!

"Retour dans les années 70, été 76 on est en train de ranger la veuve, mais là un courrier arrive et innocenterai un raccourci, une enquête palpitante commence, Serge Dewolf  commence les nuits blanches!(*)"
(*) Vas-y toi, chronnique un bouquin que tu as pas lu, puisque pas encore sorti!!


samedi 6 octobre 2012

Un dimanche à Broglie

Ce dimanche ,ensoleillé, 30 septembre 2012, consacré à la journée nationale de la « Ruée Verte » (marche à pied),entre BERNAY et SAINT-LOCDU (27),  avait aussi un air de joyeuses retrouvailles pour quelques âmes bien enracinées à SAINT-LOCDU et des Amis de SAN-ANTONIO, pas revenus sur les lieux de la Fête depuis 2004.
L’occasion, donc , de parler du pays de BERURIER et de dresser (œufs course) les tables du souvenir et de l’amitié , avec quelques « irréductibles fânes » (compte tenu des « balais présents et accumulés ») , sous la bienveillance de Frédéric DARD et de sa gare-bibliothèque.
Une exposition était grande-ouverte (plein air), à cette occasion.
Une réussite, grâce à la vaillance des bénévoles , de la cuisinière, du sommelier de service et à la venue surprise de DEUCONES (après son apparition à LYON ..), en ces lieux saints , baptisés « Bibliothèque Frédéric DARD », unique en France.
DEUCONES ayant accueilli et canaliser les nombreux visiteurs de cette mémorable journée, avant de reprendre la route.
Nous aussi, fidèles, avons retrouvé nos « peines-hâtes », après d’émouvants adieux, mais avec la promesse de se retrouver au plus vite, même avant , c’est prévu.

 Le Comité d’accueil, en pleine réflexion.

Le choix des nominés, la coulée Rouge, est très délicate.

Visite inopinée, rapide ,mais nez en moins  sympathique, d’Antonio DEUCONES , à la Mecque de Saint-Locdu.
                     De Lyon à Saint-Locdu , la route est longue et usante à voir l’état de DEUCONES.
 Les Saint-Locducien , sont venus très  nombreux, à l’exposition.

 DEUCONES nous fait l’honneur de visiter la seule bibliothèque Frédéric DARD , en France. Allons enfants….

 Pour lire l'article, cliquez sur l'image

 

Merci à Jacques Chesnais et Didier Lainé pour les textes et photos de cet article. 

mercredi 3 octobre 2012

ULTIMATUMS de Franck SLAWINSKI


Ayé...
Encore un amis de San-Antonio qui se caresse la plume à défaut de se la faire tailler..
Cette fois-ci c'est Franck SLAWINSKI dit Biloute qui si colle, le gars nous sors un petit recueil de nouvelles dont le blase est Ultimatums, pas de papier pour l'instant, juste du format numérique...
Je laisse Francky vous en causer :
Recueil de 6 nouvelles ni policières, ni srilleuses, mais noires disons, avec, faut l'avouer, un peu de glauque, même (mais y en a qui aiment, hein). En version papier, cela ferait à peu près 75-80 pages, disons. Dispo seulement en version numérique pour l'instant. Version papier dans quelques mois.
Suis membre des ASA depuis 2005, influence de FD, oui, mais pas dans ce recueil. Peut-être dans le "coup d'après" comme on pourrait dire... Célinien dans l'âme, oui aussi, mais on verra plus tard. ici, il s'agit de livrer une première fournée, comme une étape de la vie, un seuil qu'on se doit de franchir pour ne pas mourir trop con de ne pas avoir accompli une partie de ce que l'on voulait au plus profond de nous-mêmes. Alors, j'ai cliqué, et l'ai publié. Alors, quoi, merde, y a c'est vrai une partie autobiographique (et tu l'sais, mon Croco), y a aussi des âmes pas très belles, des plutôt saines, mais tous sont écorchés, quelque part, et ont côtoyé l'ultime part d'eux-mêmes, celle qui leur fera faire le pas de plus vers la mort. L'ultimatum que leur a posé la vie, ils nous le font partager, ceux qui s'exposent dans les 6 parties, on pourra s'en délecter, ou s'y apitoyer, c'est selon. 

Extrait publiable:
"Parmi les savoureux petits plaisirs que j’envierai aux hommes libres, hormis les clichés de serrer ses enfants dans ses bras et accomplir son devoir conjugal, la dégustation d’une bonne bière, accoudé au zinc avec mes potes, est probablement celui qui me manquera le plus. Lors de ma garde à vue, un habitué des geôles policières m’a prévenu : « Dans tes neuf mètres carrés, gars, tu pourras t’estimer heureux quand on te servira un plat chaud et quand tu prendras une douche seul ». Mon demi-pression, je pourrai toujours y rêver devant une blanquette froide, avec pour seul horizon le visage patibulaire de mes compagnons de cellule. Pour m’aérer l’esprit et agrémenter mon séjour de balises et de repères, j’ai dédié la première atteinte à mon intégrité physique à..."


Vous pouvez vous procurer ce livre sur le site d'Amazon pour la modique somme de 2.88€
Et Biloute nous fait tout seul avec ses gros doigts boudinés ( c'est la fille de sa concierge qui a cafté!) un petit site d'auteur : SLAWINSKY CODE

vendredi 21 septembre 2012

"Mes Délirades"



Jean-Claude CARON, acteur de théâtre et de cinéma, on l'a aussi vu dans certaines séries TV comme Navarro où il jouait le rôle de Borrely, mais non, pas le trompétiste, le flic!! Suis bordel...


C'est pas la première fois que l'homme s'approche de l’œuvre du Maître, en effet,  Jean-Claude Caron avait lu au marathon des mots a Toulouse "la fin des haricots" adaptation de Raymond Milési, texte qu'il nous avait relu a l'AG de Wattrelos.

Bref ce grand acteur à la tessiture de baryton va interpréter sur la scène du Café-Théatre le 57 , qui se trouve au N°..57, putain ayé, tu suis!!, je disais donc au 57 du boulevard des Minimes, au bord du canal du midi à Toulouse.

Un spectacle sur des textes de Frédéric et Patrice DARD, la première aura lieu le 12 octobre 2012, qui est un vendredi, ce qui laisse logiquement le temps à Michle Bergnes, régional de l'étape d'être à l'heure le dimanche matin pour la messe en la petite église de Polastron!


San - Antonio - Mes Délirades!

Un détenu " fantasque" s'échappe en rigolant,  grâce aux « Délirades » de San-Antonio. 

San-Antonio ? Un mousquetaire moderne qui s'exprime comme un camelot. Un redresseur de torts qui redresse à coups de poing. Un sentimental qui baise à corps et à cris. Un sage qui invective. Un écrivain de la main gauche qui s'exprime en style de graffitis ( comme on tague sur les murs ?). Il t'enseigne la vie, t'apprend à te méfier des cons, à gifler les glandus, à faire minette aux gentilles ! Chacun l'imagine à son gré, selon des critères secrets qui n'appartiennent qu'à lui.     San-Antonio fort et vert ! San Antonio for ever !

 J'ai fait ma carrière, disait Frédéric Dard, avec un vocabulaire de 300 mots. Tous les autres, je les ai inventés. » L’aspect fondamental de son œuvre est en effet une langue colorée, truculente, incroyablement inventive. Néologismes, calembours, contrepèteries , tropes, distorsions, anglicismes altérés : les mots sont bien souvent créés… Paradoxes, métaphores inattendues, langue précieuse et savante côtoient argot de pucier, régionalismes, aphorismes, synecdoques, réaménagements syntaxiques et verdeur de langage font de Frédéric Dard le digne héritier de Rabelais.  L’œuvre de Frédéric Dard devient un  défi pour Jean-Claude Caron, comédien aux 1000  talents qui interprète pour vous les délires phyloSEXiques du bouc émissaire… pardon, du beau commissaire.


Jean-Claude Caron joue  San - Antonio - Mes Délirades! 

de Frédéric Dard - Mise en scène:  Jean Mayer   - @ Le 57 Toulouse

Chaque vendredi et samedi à 22h à partir du 12 octobre
Le 57 seul café-Théâtre de France et de Navarre à proposer des spectacles 3D pour pas un rond en plus!!

mercredi 19 septembre 2012

l'affaire DARD/SIMENON par Alexandre CLÉMENT




L’AFFAIRE DARD/SIMENON, Alexandre Clément, La nuit du chasseur, 2012

Frédéric Dard, le créateur de San-Antonio, et Georges Simenon, le père du commissaire Maigret, sont les deux auteurs les plus populaires de la littérature d’expression française du XXème siècle. Si le premier se posait en disciple du second, Simenon ne lui accorda qu’un intérêt des plus  limités et il ne parla jamais de son jeune confrère
. Pourtant si Simenon inspira Dard, l’inverse fut également vrai, même si cela est moins connu, et ils finirent même par travailler ensemble. C’est autour de la pièce La neige était sale que se noua la tragédie : cette collaboration fut de courte durée et n’amena que des déconvenues et une fâcherie définitive.
Dard fut durablement marqué par leur rupture, il en conçu une amertume que les années ne parvinrent pas à effacer. Mais le plus intéressant est peut-être la manière qu’il utilisa pour prendre sa revanche, une manière digne d’un roman policier que seul un esprit fécond pouvait imaginer.


Alexandre Clément est un auteur de romans noirs. Sournois a obtenu le prix du polar marseillais en 2007. Il a publié également Frédéric Dard, San-Antonio et la littérature d’épouvante aux Polarophiles tranquilles. Son dernier ouvrage est Le roman de Tony, paru en 2010.


On peut commander cet ouvrage directement à

René Teboul
12, rue Gaston de Saporta
13100. Aix-en-Provence

Contre un chèque de 15 € + 2,90 € de frais de port


jeudi 13 septembre 2012

99 choses à faire en attendant la fin du monde d'Éric BOUHIER

ÉRIC BOUHIER, ça vous cause?
Mais si, un toubib, publicitaire, scénariste, maître de cérémonie, enseignant..Et aussi membre des amis de San-Antonio, il faisait parti même des organisateur de l'AG 2012 sous la houlette de notre bon Jacques CHESNAIS.
Un gus qui aime San-Antonio, il ne peut qu'être amoureux des mots, des bons mots. Sensible au tragique comme au cocasse de la vie, Éric aime à raconter ces petite histoires qui font le sel de notre existence.
99 choses à faire en attendant la fin du monde est son deuxième opus au éditions le Passage, il a déjà commis Cabinet des curiosités médicales chez eux.



J'vous résume le livre peut être? :
Nous sommes si joyeux de vivre sur notre bonne Terre que nous éprouvons sans cesse le besoin d'annoncer la fin du monde!
Pour s'en convaincre il suffit d'évoquer la date du 21 décembre 2012, celle d'une prophétie à prendre très au sérieux...Au moins autant que les  162 alertes identiques répertoriées dans l’histoire de l'humanité!
On peut certes railler ce besoin récurrent de prédire à notre planète un châtiment exemplaire mais on peut aussi penser, comme dit l'autre, que "cette fois-ci, c'est la bonne!", et réfléchir à la meilleure façon de tirer notre révérence en beauté. S'impose alors une suite vertigineuse de décisions à prendre et de choses à accomplir de toute urgence, avant que ne se termine notre voyage (désormais écourté) ici-bas.
D'emblée, on conviendra que la nouvelle de notre disparition brutale et collective n'est guère réjouissante; raison de plus pour que nos derniers instants soient placés sous le signe de l'insouciance et de la bonne humeur. Aussi le lecteur trouvera-t-il réunies dans ce petit volume 99 idées à expérimenter dans l'ordre ou le désordre. pour la plupart pleines de bon sens et garantes d'une fin de vie riche, enthousiaste et apaisée. Souhaitons-lui donc de très bons moments...Même si se sont les derniers!

Si en plus vous désirez avoir le livre avec une jolie dédicace, pas de soucis, vous précisez votre blase et commandez à :

Éric Bouhier
10, rue Terre Neuve
92190 Meudon
20 € PORT INCLUS....




jeudi 30 août 2012

Philippe AROUSSEAU et Jef de WULF



Non, je viens pas vous causer chocolat, j'ai dit de Wulf, pas de Bruges, c'est dingue ce que tu es gourmande toi...



Bref l'ami Philippe AROUSSEAU nous refait un livre, un chouette de livre, parce que moi, vous me connaissez, le dessin, c'est une de mes marottes, alors quand on me raconte la ve d'un gars qui a fait des chouetttes de dessins, et en plus des San-Antonio, je dis chapeau bas Monsieur Philippe!


 L’ouvrage est préfacé par Dominique Jeannerod, mais ne serait-ce point là encore un ami de Sana?, docteur en littérature et maître de conférence à la Queen’s University de Belfast. Les 100 premiers acheteurs auront droit à un tiré à part numéroté inédit de Jef de Wulf.

Pour commander, c’est très simple :

- Vous pouvez régler avec Paypal la somme de 33,90 euros (29,90 euros + 4 euros port en France) à l’adresse suivante : websana@wanadoo.fr

- Vous pouvez envoyer un chèque de 33,90 euros (29,90 euros + 4 euros port en France) à :
Philippe AUROUSSEAU 6, avenue San Fernando 78180 MONTIGNY




Prix dégressif à partir de 5 livres.
L'ouvrage de 136 pages, tirage offset en couleur au format 21 x 29,7 cm est disponible à partir du 1er septembre 2012.
ISBN 9782954266503
Compter une semaine de délai pour un envoi en France.

Attention : Le tirage de cet ouvrage est limité, les premiers à commander seront les premiers servis ! Merci.

D’autres ouvrages sont en préparation sur Raymond Ducatez , Michel Gourdon et Aslan, Louis Carrière, Louis-Félix Claudel, Paul Ordner, Georges Sogny, René Caillé et Maurice Toussaint. Toute aide est bienvenue.

jeudi 2 août 2012

La Blade des gens heureux par Pascal Candia...



Des nouvelles de l'ami Pascal Candia qui a remisé pour un temps son héros fétiche, Christian SAINCLAIR, pour pénétré dans l'univers de Blade, que me dis tu discrètement?
Que tu l'imaginais plus dans les confessions intime de Josiane la soubrette perverse?
Moi aussi mon pote, moi aussi, mais il parait que ceux-là seront sous pseudo, une certaine gène sans doute, de dévoiler ses fantasmes au grand public, il est que le coup du plumeau dans l'oigne lors du nettoyage de la cage d'escalier, fallait oser...



BLADE 205 et 206 - LA CONQUÊTE DU CRISTAL
Les Lions ailés de Janthor / Le Secret des lions ailés
RÉSUMÉ :

Depuis son château aux neuf tours arrogantes, Janthor l’usurpateur règne sur le monde.
Tyran sanguinaire, il est entouré de ses neuf prêtres fanatiques et de son chef des armées : Yrgan, le colosse chauve à la brutalité légendaire.
Maîtres incontestés des cinquante contrées du royaume, ces despotes possèdent une arme aussi vivante qu’indestructible : la horde des 180 lions ailés.
Ces monstres bleus de plus d’un tonne sèment la terreur et peuvent couper un homme en deux d’un simple claquement de leur triple mâchoire.
Eparpillés aux quatre coins de ces territoires sauvages, peuplés d’animaux étranges et dangereux, les rebelles Jaybijis organisent pourtant la résistance.
La princesse Erkah DOIT recouvrer son trône pour rétablir la paix et la liberté pour tous.
Catapulté au cœur de cet univers primitif, Richard Blade pourra-t-il survivre aux rituels barbares, à la faune agressive et aux multiples complots ?
Pour aider la princesse Erkah et les Jaybijis, le voyageur inter-dimensionnel va devoir s’adapter aux terrifiantes particularités de cette dimension hostile dans laquelle il n’existe aucune technologie ni la moindre forme de métal.
Ici, le cristal règne en maître. Il se décline en neuf couleurs, désignant autant de propriétés.
Le plus convoité est le rouge, car il est synonyme de suprématie militaire.
Plus dur que la pierre, il permet de fabriquer lances, haches, dagues et épées...
Mais le plus puissant et le plus mystérieux est le « diaphane », appelé aussi « Cristal Absolu ».
Quelle relation peut-il avoir avec les lions ailés de Janthor ?
Pour espérer rester en vie, Blade sera contraint de déployer toute sa force, son expérience et son intelligence, car dans ce monde brutal il n’y a qu’une règle :
Celui qui possède le Cristal, possède les lions ailés,
Et celui qui possède les lions ailés, possède le pouvoir...

Pascal Candia
*
*      *

A noter :
Les deux volumes sont illustrés par 33 dessins inédits de Pierre Aufort, un autre ASA.

Infos sortie Blade 206 :
Le Blade 206, « le Secret de lions ailés », comme d’autres titres de l’éditeur, fait partie d’une expérience de mise en vente numérique avant la mise en vente papier. Il ne sera donc pas disponible en librairie comme initialement prévu. Il ne sera proposé qu’en « version numérique », à une date non déterminée dans le courant de l’automne.
La BONNE NOUVELLE : j’ai tenu à disposer d’un tirage papier « tiré à part », pour tous ceux qui comme moi, préfèrent ce support.
Je disposerai de ce stock à compter du 22 août.
Il ne sera disponible que via mon Blog, où un bon de commande sera à votre disposition.
Vous pourrez ainsi vous procurer le deuxième tome de cette « édition spéciale ».
Ceux qui le souhaitent pourront également le recevoir dédicacé et il y a même un marque-page collector « BLADE / La saga des lions ailés », pour les plus rapides.
Concernant les Amis de San-Antonio, le bon de commande sera directement inséré dans le prochain MSA du mois de septembre.
Bon été à tous !

compteur pour blog