Soyez informé des mises à jour dans votre boite mail...

L'exquise Nouvelle

Pays

mardi 29 juin 2010

On en parle encore...


Voyons, maintenant que le soufflet des commémorations retombe, ce qui se dit encore dans les médias.
Vu que Joséphine a sorti un beau livre, on continue de l'inviter, ici une interview sur RTL par Bernard Poirette dans Que font-ils le dimanche ?.
L'Echo sous la plume de Philippe Degouy consacre aussi un article à la sortie du livre de Joséphine.
Sur le site de l'I.N.A., un dossier complet qui regroupe énormément de vidéos d'actu avec M'sieur Frédéric et San-Antonio.
Et enfin un article aussi dans le Figaro .
L'hommage des Amis de San-Antonio, par la section théâtrale, est à nouveau en ligne, dans la Culture Box de France 3 .
Sur le site du Fleuve Noir, pour la sortie des Scélérats, on peut lire un extrait de 11 pages en ebook.
Un encart en bas de page à gauche sur l'Echo Républicain pour la réédition de La Pelouse.

Voilà, cette revue est sûrement la dernière, le filon s'épuisant, mais Frédéric Dard et les Amis de San-Antonio auront toujours une actualité qui fournira moult articles à ce blog, et je voulais remercier "Le Piton" sur le forum des Amis de San-Antonio qui m'a été d'une grande aide, pendant toute la durée de ces parutions de revue de presse.

vendredi 25 juin 2010

On en cause dans la presse...


Une revue de presse, celles-ci deviennent plus espacées, les commémorations étant passées, les journalistes prennent des sujets plus d'actualité. Faisons quand même un petit tour d'horizon.
Un article de Pierrre Assouline dans Le Magazine Littéraire .
Un podcast sur le Monte-Charge sur Télérama.fr
Une vidéo en ligne sur France 24
Les livres ont la parole, toujours à écouter en podcast sur RTL







NB : les images mises en ligne sur ce blog restent la propriété du webmaster, elles ne peuvent être diffusées autre part sans son accord, sauf pour les photos libres de droit. Sachez que la personne dont l’image a été divulguée a la possibilité d’agir en justice : le juge des référés dispose à cet égard du pouvoir de prescrire toutes mesures propres à empêcher ou faire cesser l’atteinte, pouvant attribuer également des dommages et intérêts. Par ailleurs, vous vous exposez à un an d’emprisonnement et 45 000 euros d’amende en cas de divulgation sans autorisation (article 226-1 du Code pénal).
Enfin, l’article 226-8 du Code pénal punit d’un an d’emprisonnement et de 15 000 euros d’amende le fait de publier, par quelque voie que ce soit, le montage réalisé avec l’image d’une personne sans son consentement, s’il n’apparaît pas à l’évidence qu’il s’agit d’un montage ou s’il n’en est pas expressément fait mention.

lundi 21 juin 2010

l'AG 2010, le dimanche matin, suite et....Fin

Nous avons commencé, comme le samedi, par piller le buffet de l'hôtel...
Ensuite Joséphine, accompagnée de Guy, dédicaçait son livre (il y aura un article, consacré uniquement à ce livre, il le mérite).

Michel Bergnes, qui a toujours son service trois pièces avec lui ( Micro, Fil, Magnéto) en a profité, le malin, pour éviter la messe de Polastron, et avoir à la place, toute une série d'interviews, dont Federico et aussi Guy Carlier.

La remise des prix des gagnants "Délirades et Texticules " a eu lieu, du vin, des livres et des chocolats..

Ensuite l'assemblée générale - nous aurions presque pu oublier que nous étions là pour cela - les comptes et tout le toutim, et surtout the question : "Où aura lieu l'AG 2011 ??"


Puis ce fut le tour d'un dernier repas entre amis...

D'une dernière chanson....

Le temps passe vite en excellente compagnie, ces deux jours ont défilé sans que l'on ne s'en aperçoive...
Vivement l'année prochaine....

samedi 19 juin 2010

AG 2010 samedi soir.


Ce début de soirée commence par une double interview de Patrice Dard et Guy Carlier, menée de main de maître par les excellents Gérard Reymond et Pascal Candia, avec en préambule, un petit mot de Federico, le petit-fils de Frédéric Dard.

Le feu de départ est donné par Guy Carlier qui trouve honteux que l'on lui ait fait un fauteuil sur mesure, et que surtout il reste de la place !!

Ce fut la première, et sûrement la dernière fois, que l'on put voir un débat où le minuteur était un zizi sauteur...
C'est Pascal qui ouvre le bal des questions avec une toute première avec réponse à choix multiple pour Patrice, mais celui ci tente de déstabiliser Pascal en faisant un peu d'humour à froid...

S'ensuivit une bonne heure de débat, fort en humour et en émotion, où l'on a pu apprendre (sauf pour ceusses qui sont présents sur le forum) que Patrice était en écriture du prochain San-Antonio : Comme sur des roulettes.
 L'assistance était studieuse, buvait les paroles des orateurs.
Une intervention de Thierry Fréret, qui nous avait ramené une bande son enregistrée par Pierre Perret, pour rendre hommage à son ami Frédéric.

A la fin de ce débat, Joséphine, Patrice, Guy et Federico ont eu la gentillesse de poser, je vous offre donc cette jolie photo de famille...


S'en est suivi un cocktail dînatoire, où l'on put retrouver les auteurs du salon San pour Sang qui étaient aussi présents, pas de photo, désolé, mais un verre dans une main, et un petit four dans l'autre, je pouvais pas ;o)...

En soirée c'est la représentation du spectacle de Patrick Giovine, "JE LE JURE", adapté par ses soins du livre autobiographique de Frédéric Dard au même titre que la pièce.

Patrick est accompagné de Jean-Pierre Larose à la guitare, pour une petite touche musicale.
Ce spectacle est un projet de longue haleine. Il aura fallu trois longues années pour que Patrick accepte de monter sur scène, il aura fallu que Daniel Sirach, entre autres, y mette toute sa conviction, et on peut lui dire merci, c'est un spectacle magnifique, drôle parfois, émouvant souvent...
Des rencontres littéraires ou musicales qui ont jalonné la vie de San-Antonio sont contées : Charlaix, Hossein,  Tachan, Trénet...
Marrant aussi ce hasard, que l'on écoute auparavant une bande son de l'ami Pierrot, et que Patrick en parle, et que Jean-Pierre interprète superbement Lily.
Comment vous dire ? En aucun point Patrick ne ressemble physiquement  à Frédéric, mais son interprétation est si belle, il y met tellement toute son âme, que dès que l'on se laisse porter par son jeu scénique, pour un soir, il devient Frédéric Dard !
Je le jure...

Puis comme la veille, on ne peut finir une soirée d'assemblée générale, autre part qu'autour d'un bar, et bien sûr, toujours en excellente compagnie !!!

vendredi 18 juin 2010

Les ASA dans la TV!!!!

c'est là!!
Interview de Marc Armanet, et séquences d'époque avec Frédéric...

AG 2010 le samedi après midi...

L'après-midi commence par le déjeuner...
Cela peut paraître bizarre, mais il en est ainsi, les cérémonies du matin ayant été assez longues, il est pratiquement 14 h 00 lorsque nous arrivons dans les hauteurs de Saint-Chef, à la Taverne Rustique, sous un magnifique soleil.

Pendant que les serveuses commencent à remplir les verres, Daniel Picouly prend le micro, et fait un discours hommage à Frédéric DARD

Je connais l'œuvre de Picouly, j'ai beaucoup apprécié Nec et Les larmes du chef, que je me suis d'ailleurs fait dédicacer sur place, par contre, je n'ai pas lu La Donzelle, livre en hommage et à la manière de San-Antonio.
Mais je dois avouer que je n'ai pas tout compris au discours de Monsieur Picouly, surtout à cette recherche du talent, de la graine, dans le caca de l'écrivain, comme il le dit lui-même, mais l'astre solaire chauffait déjà très fort, ceci explique peut-être cela, d'ailleurs, à voir la tête de certains, je ne suis pas le seul à être resté dans l'expectative...

Ce discours fut suivi d'un copieux et excellent repas, bien arrosé...

Puis après-midi libre, mais bon nombre d'entre nous sont descendus sur la place du village, où était organisée une pièce de théâtre en plein air, je ne ferai aucune remarque, n'ayant pas suivi. A côté, une bourse aux livres très intéressante, où chacun a pu faire des affaires, trouver l'édition rare qui lui manque, voire s'offrir une petite boîte de chocolats San-Antonio.

Mais surtout le clou du spectacle, était le salon "Sang pour Sang" polar organisé dans... l'église !
Fallait oser, toutes les salles municipales étant prises et Françoise Rullier-Theuret occupant la bibliothèque.
L'avantage de l'église, c'est qu'elle est fraîche...
Étaient présents à ce salon Alexis Aubenque, Ayerdhal, Gilles Caillot, Françoise Guerin, Hervé Jourdain,
Jack Chabout, Laurent Corre, Catherine Fradier, Philippe Georget, Stéphane Lefebvre, Jean-Yves Loude, Luciano Marrocu, Aurélien Molas, Jack Roubaud, et bien sur nos deux amis de San-Antonio : Pascal Candia et Maxime Gillio...

Après une halte bien méritée au bistrot de Saint-Chef, qui a vu son chiffre d'affaire exploser plus vite que ses fûts de bière, petit détour par la Maison du Patrimoine, qui consacre tout au long de l'année une exposition Frédéric DARD.

Une borne interactive a fait son apparition au milieu des livres, d'une expo de peinture, et surtout, d'une magnifique IBM.

Certains, par petits groupes, ont pris le chemin qui monte derrière l'église afin de se rendre dans le petit cimetière où repose depuis 10 ans maintenant Frédéric....
 Pour ne pas finir sur la photo d'une sépulture, je me pose une question, le village de Saint Chef et la ville de Bourgouin-Jailleu, rendent hommage à Frédéric un peu partout, la maison du patrimoine, les chocolats, un bistrot, une place de village

Mais juste à la sortie de l'église, la fontaine...
Elle rends hommage à Béru??

jeudi 17 juin 2010

l'AG 2010 samedi 12 juin au matin...

Après avoir ruiné le buffet de l'hôtel Mercure, nous montons dans les cars, direction "l'Objet Dard" à Bourgoin-Jailleu, où une cérémonie officielle est organisée pour la commémoration du décès de Frédéric.

Daniel Sirach, président de l'association des Amis de San-Antonio a ouvert le feu, c'est en effet lui qui a inauguré cette cérémonie,

puis il a passé le relais à Monsieur Lavergne, premier adjoint au maire de Bourgoin-Jailleu qui a rendu hommage à un de ses plus grands concitoyens.

Face à une assistance nombreuse, Gégé de l'AG prit à son tour le micro pour un discours hommage où il appelle Patrice Dard à le rejoindre pour une surprise,

En effet, Charpentier, l'artiste qui avait déjà fait "l'Objet Dard" de Frédéric a commis une deuxième oeuvre , mais pour l'œuvre de Patrice cette fois, un carré en pierre de Bourgogne où est gravé en rose : Un pompier nommé Béru  2002 .

Discours de Patrice, puis avec l'aide de Gérard, ils font venir sur scène un à un les personnages les plus célèbres de Frédéric...

Félicie, jouée par Arlette Morel, daronne de notre commissaire chéri fut la première à rejoindre l'estrade.

Vint le tour de l'espiègle Marie-Marie jouée par Delféline...

Puis le Vieux, qui va comme un gant à Bernard Philippe...

Rejoint par Gérard Kauffmann, superbe en Pinuche !

Arrive l'inénarrable Berthe jouée par son épouse Sandrine.

François Vandenberghe  nous a prouvé que c'est pas forcément la bite que l'on passe au cirage pour faire M. Blanc...

Suivie de l'arrivée magistrale du Sieur Bérurier, toujours interprété avec brio par Marc Armanet, dans la Maseratti de Frédéric...

S'ensuit un pugilat avec Aldo Albanèse quant à la taille de leurs attributs virils, concours de qui a la plus grosse, et intervention de la Police Nationale, la vraie ! Interpellations des deux pugilistes par le commissaire Péchereau et une de ses policières (il devait être heureux là-haut, Frédo, de voir une si charmante fliquette).

Il faut souligner, qu'il est rare qu'un policier se prête à ce genre de jeu, tellement l'autorisation est fastidieuse à obtenir, encore merci pour cet hommage, Monsieur le Commissaire.

Puis vint l'heure des remerciements, et des remises de l'Ordre des Matelassiers, les récipiendaires 2010 sont :
Thierry Gautier, rédacteur en chef du MSA.

Thierry Derrien, dit "Don Salustre", trésorier de l'association.

et Françoise Rullier-Theuret qui a dirigé le colloque à la Sorbonne.


Le final était comme à son habitude, la chorale des Amis de San-Antonio interprétant   "La Marche des Matelassiers".

Comme le montre la photo ci-dessus, lors de cette cérémonie, passation de pouvoir, c'est maintenant Daniel qui est Grand Maître de l'Ordre des Matelassiers...
compteur pour blog